Basée sur une pédagogie innovante, la licence professionnelle ART se prépare en une année découpée en deux semestres. La formation s’articule entre enseignements théorique et pratique, apprentissage de méthodes et d’outils, stage en milieu professionnel de 12 à 16 semaines ou alternance et réalisation d’un projet tuteuré. Une partie de ces enseignements vous sera d’ailleurs dispensée par des intervenants professionnels.

Son objectif premier est l’insertion professionnelle, mais certains étudiants tentent leur chance du côté des maîtrises des sciences et techniques préparées dans des instituts universitaires professionnalisés.

L’accès aux grandes écoles de commerce et d’ingénieurs n’est pas une habitude, mais elle reste possible pour ceux qui montrent de réelles capacités et un projet professionnel solide.

La licence professionnelle ART est ouverte aux titulaires :

⇒ soit d’un diplôme national à bac+2 (DUT, BTS, DEUG, DEUST) ou équivalent.

⇒ soit d’une expérience professionnelle pouvant être reconnue dans le cadre d’une demande de validation des acquis.

L’objectif de cette formation est de fournir aux entreprises des spécialistes rapidement opérationnels dans les domaines du contrôle commande industriel et tertiaire :

– automatismes,

– réseaux industriels,

– supervision,

– télémaintenance.

Types d’emplois accessibles :

* Automaticien

* Chargé de maintenance

* Concepteur de postes automatisés

 

Tableau récapitulatif des unités d’enseignements :

CaptureLa licence professionnelle est validée, par modules, en contrôle continu, tout au long de l’année. Le module de mise à niveau n’est pas inclus dans cette évaluation.

La licence professionnelle ART est attribuée aux étudiants qui ont obtenu une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 à l’ensemble des unités d’enseignement ainsi qu’une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à l’ensemble des modules UE3 et UE4.